Saison apicole 2015 en Côtes d’Armor : premières infos.

L’hivernage des colonies s’est globalement bien passé un peu partout en France, pour ceux qui savent s’occuper de la problématique varroa. Et particulièrement en Bretagne où nous avons eu  une arrière saison 2014  que l’on peut qualifier d’exceptionnelle avec une rentrée de nectar sur le lierre spectaculaire.
Ainsi la ruche test sur balance électronique “Capaz”, a engrangé 32 kg de miel  sur cette période de mi-septembre à fin octobre ! De mémoire d’apiculteur, c’était du jamais vu. Exemple : le Vendredi 26 septembre 2014, avec un pic au thermomètre de 27° dans l’après-midi, la dite ruche a affiché un score de 6.2kg pour la journée!! Digne d’une miellée sur acacia d’une journée de Juin. Donc côté provisions, rien à dire.
Le début de  printemps fut correct quant aux rentrées de pollen, mais sans plus; puis vint ce coup de chaleur de 3 semaines, mi-avril au 10 mai qui fit “exploser” les colonies à un moment où il y avait abondance de fleurs, ce qui permit une récolte de printemps intéressante (environ 27kg de moyenne). Le revers de la médaille fût que cette période chaleureuse provoqua une fièvre d’essaimage assez marquée. S’en vint alors le moment de la fécondation des nouvelles princesses, mais, hélas, celui-ci se produisit dans une période de temps maussade, particulièrement frais : pas au goût des nos mâles qui préférèrent plutôt rester bien au chaud au sein de la grappe ; bref, les fécondations pendant cette période ne furent pas bonnes du tout, s’ensuivit un pourcentage de ruches bourdonneuses, non négligeable, quelques semaines plus tard. Autre particularité de cette année : les colonies qui ont gardé leur potentiel (celles qui n’ont pas essaimé !) se sont mises à récolter du miellat en abondance lors de périodes de vents de Nord-est plutôt chaudes. Et cela, pendant le “trou” de floraison post-printemps !
Quant il y a de la ressource florale !Photo Christian

Quant il y a de la ressource florale ! Photo Christian Guespin

Et que les ruchers sont propres ! Photo JP Le Dantec

Et que les ruchers sont propres ! Photo JP Le Dantec

Nous avons échappé à la canicule qui a grillé tant de floraisons ailleurs, et avons dans le même temps rempli les hausses! Diantre, la Bretagne deviendrait-elle une région mellifère avec le réchauffement du climat ?  Pas mal de 4èmes hausses ont été posées et même quelques 5èmes hausses sur la récolte d’été : belle année ! Un miel de qualité, en abondance, voilà qui nous fait oublier les 3 dernières années.
Pour info :  la miellée s’est arrêtée le jeudi 23 Juillet dans l’est du département. Les colonies ont commencé à perdre du poids, de 100grs jusqu’à 600grs certains jours. Les rentrées sont maigres : attention aux fortes colonies qui ont mis toute la récolte dans les hausses que l’on a retiré : il y a du monde à table et le grenier est vide.
A suivre
                          Christian Guespin, vice-président