Saison apicole 2015, 3° mi-temps !

Où en sont les colonies au 10 Octobre ?

Savez-vous apiculteurs bretons que vous êtes dans une des rares régions de ce beau pays, où les abeilles bénéficient d’une troisième mi-temps ?

Dans nombre d’endroits,il n’y a plus de rentrées depuis la mi-juillet et actuellement, ce sont les seaux de sirop qui ajustent les dernières provisions. Une pensée particulière pour nos collègues de l’est de la France (région lyonnaise, Alsace, vallée du Rhône) qui ont dû affronter des semaines de canicule, grillant les floraisons, et martyrisant les colonies de trop de sécheresse et de famine. Pour ces apiculteurs, ce fût la 4ème mauvaise année de suite, et l’année de trop ! Nombre d’entre-eux ont dû abandonner, qui son métier, qui un revenu complémentaire, qui une passion.

Il nous faut donc nous réjouir de ce climat océanique, si bénéfique pour nos avettes.
Les rentrées de miel de lierre se font de façon irrégulière selon le bon vouloir du
thermomètre et surtout de l’hygrométrie, ainsi, le 02 Octobre, souhaitant déplacer des ruches, je suis arrivé à 7h45 dans le rucher pour constater des colonies en pleine effervescence :
un petit 14°, une brume frisquette, et des abeilles en pleine miéllée ! Bilan de la journée : 2,4 kg sur la balance. Certes ce n’est pas l’automne 2014 mais depuis le début du lierre, ce sont 8,7 kg de provisions en plus sur la balance,(et du sirop en moins à distribuer), et compte-tenu des besoins journaliers, c’est très correct.
Ce miel de lierre, même s’il est un peu dur à consommer pour les abeilles, est une bonne nourriture d’hiver, pas chargée en minéraux au contraire des miellats impropres à l’hivernage, et s’il y a un peu de gâchis, il en reste souvent en abondance au sortir de l’hiver. Citons une maxime de Pierre Jean-Prost « la force d’une colonie est égale au poids des provisions au 1er Janvier » J’ajouterais en prime les couverts végétaux qui donnent de belles rentrées de pollen. J’ai semé une bande de bourrache cette année : 3ème mois de floraison ininterrompue, sans cesse visitée. Bref ce pays : que du bonheur !.

Rappelons quelques règles de base pour un bon hivernage : un traitement anti-varroa assuré début Août, des colonies partitionnées sur 7 cadres de façon à augmenter la hauteur de la banane (épaisseur des provisions au-dessus de la grappe) et une super isolation en plafond. Les ruches sont en pleine lumière dans des endroits abrités, et surtout pas en sous-bois, (idéal pour avoir de la loque !) si possible rehaussées ; il est plus difficile pour les souris et les limaces de se réfugier dans les caisses quand les ruches sont posées sur des supports métalliques,au contraire des parpaings,( si vous utilisez ce type de piétement, il est préférable pour la mauvaise saison de mettre 2 parpaings).

L’activité du GDSA en cette fin de saison, au contraire des abeilles, bât son plein
Préparation de l’A.G, formulaires, déclarations, réunions, etc…. Merci de respecter les dates des différents envois, et à bientôt de vous rencontrer dans les animations à venir.

Elles aiment çà !

Elles aiment çà !

oct 2015 encore du miel !

Encore du miel !

Christian Guespin