Relevé de conclusion du CA du 28 avril 2014

Présents : Jean Yves Dumortier, Fany Huesca, Robert Honneur, Pierre Kernanec, Jean-Pierre Le Dantec, Maurice Maitralain, Isabelle Morisot, Christian Guinet

Excusé : Christian Guespin

Déplacement du Rucher Ecole :

Avant toute décision, Jean Yves propose de faire un courrier au Conseil Général pour demander si les modifications et améliorations du lieu actuel vont voir le jour et dans quel délai. Il laissera entendre que la situation actuelle n’est pas favorable au niveau des infrastructures et de la ressource pour les abeilles

Nous continuons nos investigations comme vu au préalable au cas où nous ne pourrions avoir les améliorations indispensables au Bois Meur (salle pour recevoir les stagiaires et lieu pour la prise des repas)

Jean Yves a rencontré le directeur de Saint Ilan qui serait prêt à recevoir le rucher : possibilité de stockage du matériel, salles de cours seraient à disposition. Pour autant, les lieux proposés d’emplacement du rucher sont moins enthousiasmants. La proximité d’une façade maritime avec l’école pourrait être invalidante concernant la ressource pour les abeilles.

Décidons une rencontre avec l’école de Quessoy. Rendez vous sera pris par Isabelle.

Lieu assemblée 2015 :

Jean Yves a été assister aux AG des autres GDSA bretons, les solutions trouvées par nos voisins ne sont pas reproductibles pour nous.

Christian Guinet n’a pas trouvé de solution, si ce n’est les salles de Robien qui pourraient être utilisées gratuitement pour peu que notre siège social soit sur St Brieuc. Par ailleurs, pas de disponibilité dans les 2 ans à venir !!

Isabelle Morisot a apporté le devis du Grand Pré à Langueux : le prix est le même qu’à Equinoxe (Est-ce à dire que pour une telle prestation il faut y mettre ce prix ?) Nous ferons un courrier à Mme le maire pour demander un allègement de la note d’autant que notre siège postal est à Langueux. Au préalable, certains membres du CA iront visiter le site.

Robert Honneur téléphone au Crédit Agricole pour savoir s’ils pourrait nous louer des locaux à la Croix Tual

Extension de notre outil informatique

Souhaiterions pouvoir envoyer des courriels en nombre, voire même organiser un système d’adhésion et de paiement des cotisations en ligne. Convenons de recontacter Thierry Chauvet notre webmaster pour un étude de faisabilité.

CSA/ASA

Le GDS Bretagne a été reconnu comme OVS pour notre région depuis le 6/04/14. Cela signifie que le dispositif des CSA peut se mettre en place.

Décidons que pour qu’un ASA devienne CSA, il lui faudra adhérer expressément au PSE et bien sûr au GDSA22. Le suivi d’une formation de base sera obligatoire pour que soit mis en œuvre des consignes techniques préconisées par le GDSA. Une fiche de fonction sera établie.

L’enjeux de notre groupement est bien la mise en œuvre du sanitaire, il est donc temps d’engager la démarche, d’investir en méthode et en argent (rémunération des CSA conforme aux règles sociales en vigueur et à un taux commun à tous les GDSA bretons, suivant un protocole défini par GDSA Bzh).

Nous envisageons pour cette mise en place de faire un groupe de travail à l’interne du GDSA 22 pour étudier notamment les périmètres pertinents d’intervention, le nombre de CSA au regard du nombre de ruchers. Importance d’associer la vétérinaire à ce travail de définition.

Robert Honneur ne souhaite plus être ASA et donc pas CSA et non plus responsable de la future équipe : donnera encore de son temps pour son organisation sur le plan technique.

Nous avons la possibilité de former 4 CSA cette année et à ce titre il est nécessaire d’envoyer un courrier aux adhérents pour recruter les CSA et voir la transformation des ex ASA en CSA. Le contenu, une journée, se fera autour d’un socle de connaissance et d’homogénéisation des pratiques. A construire !

Jean Yves propose un écrit en ce sens. Organiser mise sous pli !!

Questions diverses

Une journée d’information sur le transvasement est organisée par la DDPP et Martial Vivier : souhait de la présence du GDSA. Robert Honneur est d’accord dans la mesure où il y aura accord sur la méthode. Jean Yves doit en informer Martial Vivier.

Maurice Maitralain souhaite avoir une pharmacie de secours pour le rucher école, accord du CA. Il s’occupe de l’acquisition.

Approuvé par tous les membres, Fanny Huesca, souligne la nécessité d’élargir le nombre des membres du CA : elle va faire un article pour expliquer les différentes tâches et le besoin en compétences apicoles notamment du fait du départ prochain de Robert Honneur. Le soumettra aux membres.