Quelques mots sur l’assemblée générale du 04/02/2018

Vous y étiez nombreux, la salle était quasiment pleine !

Nouveauté : à l’entrée, un badge a été distribué à chacun pour nous-vous aider à vous connaître ou reconnaître.

Christian GUESPIN, président a ouvert la séance en disant un petit mot sur C GUINET : un accident en juillet dernier le laisse hélas privé de l’usage de ses jambes, il ne reprendra pas ses activités apicoles dans l’immédiat. Son poste d’administrateur au GDSA 22 est donc laissé vacant à sa demande, il nous manquera. L’intérim de son poste a été assuré par André pour la vice présidence et Robert pour les médicaments.

Rappel de la place du GDSA 22 parmi les instances telles que  :

Parfois difficile de s’y retrouver dans ces sigles et autres associations qui s’occupent d’apiculture, Christian a essayé de clarifier tout ceci et de brosser l’avenir du GDSA 22  qui pourrait tenir en 4 ou 5 mots  : « le sanitaire tous ensemble, conseils, formation, perfectionnement »

Un point sur les CSA/TSA : Philippe Garde, en charge de ce sujet et absent excusé ce jour, nous a fait un bilan de son année : Synthèse Visite sanitaire 2017 Nous n’avons pas réussi à remplir le nombres de visites préconisées par le PSE, faute de CSA/TSA en suffisance. Hélas, la situation ne devrait pas s’améliorer sur 2018 : seuls 3 TSA sont habilités au GDSA 22, pas de formation prévue en 2018 par la FNOSAD, pour l’instant, faute de candidats (besoins 28 nouveaux TSA, pour la région Bretagne, 12 par département seraient souhaitables pour remplir les conditions du PSE)

Quelques mots sur le plan Varroa sur la Bretagne

Plan loque Américaine, sans doute n’y a t-il plus de loque en Bretagne car le plan n’est pas reconduit, faute de financements de l’Etat pour assumer l’effet « tâche d’huile ». Classée en danger sanitaire 1° catégorie (DS1), il serait sans doute intéressant d’un déclassement en 2° catégorie, pour assurer une surveillance sur le terrain plus efficace qu’actuellement ! La loque est, pour autant, encore présente dans les Côtes d’Armor : plusieurs cas en 2017.

Déclaration des ruches : le système est stabilisé, la déclaration est à faire entre le 1° septembre et le 31 décembre : Affiche déclaration_ruches_2017 Cerfa 2017 n°133995*04

Frelon asiatique

Jacques Seguen, en charge de ce dossier est intervenu sur la question :

Réglementation nationale : attente de l’arrêté préfectoral qui doit définir les modalités d’intervention. Organisation disparate des COMCOM dans la lutte contre le frelon à pattes jaune. Exemple de piégeage près des ruches, lors d’une attaque massive des frelons en septembre.

Karine Richard, du FGDON nous parle de la situation bretonne : AG GDSA 2018

Des nouvelles du site internet et du logiciel FNOSAD 

Intervention Isabelle MorisotLe mot de la secrétaire 2018

Election du CA : sont sortants C GUESPIN, J SEGUEN, R GLÂTRE, A ROPERS, C GUINET. Seul C GUINET ne se représente pas

4 nouveaux membres : tous élus à l’unanimité

  • Jean François KLIMM, membre coopté depuis 1 an, a fait fonction de trésorier
  • Patrick SANTIER, apiculteur pluriactif, adhérent de longue date et TSA
  • Martial VIVIER , idem
  • Christian RENAULT que nous apprendrons à connaître, il a 20 ruches et habite Plédéliac

Rapport financier :

L’année 2017 a débuté avec un solde de banque sur le compte courant de 6244,67€ auxquelles il a été nécessaire d’ajouter 2000€ en fin d’année par retrait sur le livret A pour faire face à la disparition de la subvention départementale sur le prix des médicaments. De ce fait, le compte médicaments a été en déficit de 8340,62€.

Les frais de fonctionnement de l’administration de l’association semblent élevés, bien que nécessaires (frais de déplacement, bureautique, frais postaux, formation, …), ils sont cependant nettement en baisse par rapport à 2016.
Les repas des administrateurs lors de l’assemblée générale étaient jusqu’à présent pris en charge par les adhérents. Ce n’est plus le cas pour 2018.

Concernant les adhésions aux structures nationales et particulièrement à la Fédération Nationale des Organisations Sanitaires Départementales (FNOSAD), nous versons 3€ de cotisation par adhérent et une cotisation-abonnement pour l’utilisation du logiciel de gestion des adhésions et prestations (adhérents, commandes des médicaments, revues, …).

Pour la lutte contre le frelon asiatique, il est rappelé que nous ne faisons pas de bénéfices lors de la vente de nos pièges VétoPharma. La plupart des pièges vendus en 2017 ont été achetés sur le budget 2016. Ce qui explique la différence importante entre les recettes et les dépenses pour ce poste.

Le rucher école est nettement bénéficiaire, il a un fonctionnement autonome.
Le nombre de stagiaires en 2017 était de 30, avec la création en 2018 d’une seconde cession le lundi ce nombre est passé à 43.

L’abonnement à la revue “la santé de l’Abeille” pour les membres du Conseil d’Administration et les Techniciens Sanitaires Apicole est pris en charge par le budget de l’association.

En conclusion, le solde bancaire des comptes de l’association est de 114,92€ au 3 janvier 2018 et 31 881,40€ pour le livret A au 29 décembre 2017. Compta 2017 présentation AG
Rapport moral et rapport financier ont été adopté à l’unanimité des membres présents

Après le repas, (très apprécié des convives cette année, traiteur de l’Equinoxe d’Etables sur mer ) :

Intervention de C Huaux, vétérinaire à propos :

Projection d’un film sur la biologie du frelon : Dans l’intimité du Frelon asiatique, Vespa Velutina par Bernadette DARCHEN

Diaporama sur un élevage intensif de Reines (7000 reines/an)

L’assemblée générale s’est terminée, comme à son habitude,  par la tombola et le pot de l’amitié