Mi- février, mi-temps au creux de l’hiver pour nos colonies ?

 Et bien non car on peut apercevoir, lorsqu’un rayon de soleil
apparaît et que la température s’y prête, des rentrées de pollen et déjà la présence des porteuses d’eau sur les abreuvoirs.
Et oui, la colonie se met en ordre de marche timidement mais sûrement !!
De petites rondelles de couvain sont présentes et il va falloir chauffer ce couvain. Il est temps de fermer les plateaux grillagés
sur les 4/5ème de leur surface par une trappe de plateau,  en laissant quelques centimètres libres sur l’arrière afin de provoquer un léger courant d’air pour diminuer un peu la forte
humidité qui règne à l’intérieur.
Autre opération,  équilibrer les provisions entre les ruches lourdes et celles plus légères, pour cela, il faut ouvrir! Délicat,
cette incursion est facilitée quand le plafond est un plastique couvre-cadre, ainsi on ne découvre que le côté partition pour prélever le cadre lourd du côté intérieur à celle-ci, partition
qui sera déplacée vers l’intérieur à la place du cadre prélevé …
La règle, à cette époque de l’année : resserrer,  surtout ne pas compléter le trou laissé par le cadre prélevé par une cire gaufrée.
Si vous avez des couvre-cadres en bois, cette opération doit être évitée car outre le fait que l’étanchéité serait brisée, cela
découvre trop la colonie, avec risque de refroidir le couvain, ayant pour conséquence la perte de futures jeunes abeilles et le travail de nettoyage des cellules pour les colonies qui savent
nettoyer ou pourrissement pour les colonies n’ayant pas ces capacités d’élimination du couvain anormal.
Donc, prudence, et patience
En cas de manque de provisions sur les colonies légères, il est préférable de nourrir au candi qui sera placé sur la grappe en prenant soin de refaire l’étanchéité par une toile
ou isolant alu et couvre -cadre bois ou nourrisseur, retournés dessus.
Les conditions d’emploi du nourrissement au sirop peuvent s’envisager mais pas n’importe comment.
A suivre …
Vous trouverez ci-dessous, une fiche d’information concernant les traitements sur colza, à imprimer et à diffuser auprès des agriculteurs, voisins de vos ruchers.
Fiche technique proposée par Philippe Garde, nouvel administrateur
Christian Guespin
Apiculteur récoltant
Le grand Placis
22650 TREGON
apichris@yahoo.fr