La lettre du mois de Christian Guespin, vice président

Ouf, la période cruciale de la deuxième quinzaine de Mars s’est bien passée. Dans l’ensemble, des rentrées anormalement bonnes sur les saules marsault ont bien booster les colonies.

 Après un automne généreux en rentrée sur le lierre, voilà un printemps bien favorable au démarrage.
 Au 10 avril on peut voir de belles populations en règle générale, et s’il a fallu doubler les hausses sur certaines colonies,
 c’est plus pour contenir la population que pour stocker le nectar. On peut constater en moyenne des rentrées de 15 à 18 kgs d’un très bon miel à forte teneur en aubépine et merisier.
Des cellules royales commencent à apparaitre sur 1/5 des colonies en quantité très modeste et les bourdons volent depuis une semaine environ.
On peut s’attendre à un départ d’essaimage aux environs de Pâques si le temps est favorable.
Pour ceux qui s’adonnent au greffage: lundi 28 avril est un jour” chaleur et fleur” ( sur le calendrier biodynamie) la lune sera décroissante mais montante, donc journée favorable pour le picking.
Attention aux colonies qui pour x raisons n’ont pu se développer normalement; les rentrées pour les jours à venir vont être inférieures à la consommation.
Si le corps semble anormalement léger ( le couvain ne pèse pas lourd comparativement au miel) il faut envisager un nourrissement au sirop léger 50/50 (1/2 eau) préparé avec de l’eau chaude de façon que les abeilles puissent le prendre rapidement; outre le fait que les colonies ont besoin de beaucoup d’eau en ce moment, cela occupera les cirières à bâtir les cires gaufrées à suivre  (de très près!)
Christian Guespin