Conseil d’administration du 17/02/2016

Absent : Jean Pierre Le Dantec

Nous avons procédé à l’accueil des trois nouveaux administrateurs qui se sont présentés chacun leur tour :

  • Gilles ROUGET : ancien agriculteur,dans l’Orne, il habite Morieux. Il est très intéressé à apporter son concours au rucher école. Il possède 11 ruches.
  • Philippe Garde : en activité dans le domaine de la protection des végétaux(Ingénieur Conseil Agriculture Durable),il s’investit depuis quelques années sur les aménagements végétalisés, tout particulièrement dans l’espace agricole. Il est en relation avec 3 lycées agricoles sur la région. Il porte un intérêt tout particulier à tout ce qui est alimentation de l’abeille. Il possède 41 ruches. Il habite St Alban
  • Hugues SEGUEN : chauffeur routier, il est apiculteur depuis 20 ans et possède 15 ruches. Il vient aussi d’ouvrir, à la Méaugon, où il réside, une structure de vente de matériel apicole.

Nous procédons à l’élection du bureau :

  • Jean Yves DUMORTIER reste président. Il annonce cependant que ce sera sa dernière année. Il faut donc d’ores et déjà penser à sa succession.
  • Christian GUESPIN reste vice-président
  • Isabelle MORISOT reste à son poste de secrétaire
  • Philippe GARDE entre au bureau comme trésorier

Suite à un relevé des tâches fait par Robert, chacun se prononce sur son souhait d’engagement :

Le président préside et conserve ses activités « politiques » : relation et gestion des rencontres avec les différentes instances (40 réunions en 2015). Animation des réunions internes… Christian Guespin souligne l’intérêt du binôme qu’ils forment ensembles : politique/technique, les 2 fonctions étant indispensables.

Christian Guespin est toujours particulièrement intéressé par le domaine de la transmission des savoirs apicoles. D’où son engagement comme responsable pédagogique au rucher école, auprès du lycée de la Ville Davy et de son équipe pédagogique. Il souhaite prendre part à l’information technique des CSA, Conseillers sanitaires apicoles (c’est ainsi que nous désignerons dorénavant les Conseillers apicoles, plus parlant, pas de confusion avec le CA, conseil d’administration).

Il souhaite aussi, après consolidation du module initiation, mettre en place des formations thématiques selon l’actualité apicole du moment.

Maurice Maitralain et Gilles Rouget s’engagent à prêter main forte au rucher-école suite à l’appel de Christian qui estime nécessaire d’être au moins 2, voire 3 à chaque formation, pour se partager les tâches : pédagogique, pratique, secrétariat.

Isabelle Morisot garde ses tâches antérieures avec le souhait très vif d’acquérir un logiciel plus performant pour traiter la gestion des adhésions, pouvoir utiliser plus facilement les éléments contenus dans le fichier à visée statistique ou de connaissance des adhérents, avoir un outil commun aux GDSA bretons. Une aide ponctuelle des administrateurs volontaires reste nécessaire avant l’AG par exemple pour enregistrer, imprimer, envoyer les dossiers et courriers divers. Il serait bien que d’autres proposent et écrivent des articles pour le site. Date est prise pour une petite formation des nouveaux ou piqûre de rappel pour les autres.

Philippe Garde va prendre connaissance des tâches dévolues au trésorier : rendez-vous pris avec Fanny. Il mettra ses compétences du monde végétal au service de l’association pour transmettre aux stagiaires du rucher école des notions sur l’intérêt d’améliorer le bol alimentaire des abeilles. Il mettra en oeuvre une collaboration avec le lycée de la Ville Davy sur ce registre.

Robert Glâtre continue la mise en oeuvre de l’organisation des CSA. Au nombre de 8 désormais (une candidate supplémentaire, du fait de sa jeunesse en matière d’apiculture, devra d’abord passer une journée complète au RE), il prévoit une réunion d’organisation le samedi 2 avril après-midi. Les administrateurs y sont invités.

A l’issue de cette rencontre, il préparera un écrit pour présenter les CSA sur le site.

De fait et pour ne pas multiplier les déplacements, nous prévoyons le prochain CA le matin du même jour, 2 avril à la Ville Davy, sous réserve de la disponibilité d’une salle (Christian s’en occupe). Nous prendrons un repas en commun, chacun amène quelque chose à partager et son couvert. Les CSA seront conviés en amont de leur propre réunion..

André ROPERS finalise les nombreux écrits déjà en cours : convention avec GDS bretagne, convention avec la Ville Davy et leurs annexes.

Modifications éventuelles des statuts qui seront mis sur le site dés que possible comme convenu lors de l’AG, afin que les adhérents puissent donner leur avis. A cet effet, André prépare quelques lignes d’accompagnement pour les y introduire. Ils seront votés en AG extraordinaire (le quorum n’étant plus requis) le 23 juillet en préambule de la rencontre estivale.

André partage avec les membres du CA son idée de réunir les conditions pour que le rucher école soit reconnu comme organisme officiel de formation : il étudie la question et rendra compte au CA régulièrement.

Christian GUINET continue à s’occuper de toute la partie produits vétérinaires. Nous soulignons l’intérêt de refondre la convention déjà signée à propos de l’hébergement des médicaments au GDS Bretagne avec celle en préparation qui officialise notre présence dans les locaux de GDS pour nos rencontres en journée et en semaine.

A ce sujet nous avons convié  Mr Le Provost, directeur de GDS Bretagne qui nous redit  combien notre présence dans les locaux de GDS Bretagne est légitime et le partenariat : évident. Il présente brièvement ses fonctions aux administrateurs et redit son intérêt pour la filière apicole au même titre que les autres filières. Sauf que chaque éleveur adhère de son propre chef à l’OVS ce qui ne peut être le cas pour les apiculteurs trop nombreux et avec des engagements d’amateurs. Il est donc particulièrement intéressé par le rôle des GDSA pour servir d’intermédiaire : il souhaite connaître à quelle hauteur ils seraient prêts à s’engager en matière de représentation. Le GDSA 22 a donné son avis : prendre la responsabilité d’un engagement à hauteur de tous les apiculteurs et pas seulement les adhérents !

Il semble que Mr Le Provost partage cet avis.

Jacques SEGUEN continue son engagement sur le dossier Frelon à pattes jaunes. Il s’engage aussi, en collaboration avec André sur la partie communication/presse pour le compte de l’association.

Questions diverses :
  • il est décidé d’abandonner la gestion des prêts de livres. Ils sont actuellement à Lanrodec et devront être rapatriés, Jacques se propose de les prendre. Ils seront vendus lors du prochain vide-grenier.
  • au sujet de Lanrodec, Jean Yves se charge de faire un courrier de remerciement pour son accueil à la commune de Lanrodec et d’informer le CD du déménagement du rucher école
  • Christian demande que l’extracteur du rucher école soit changé, pourquoi ne pas demander à un fournisseur de matériel une sponsorisation, un prêt… En même temps que la tombola (Isabelle envoie la liste des gagnants), pourquoi ne pas solliciter Route d’OR ??
  • Jean Yves se charge du contact avec Route d’Or pour le 5 mars et nous prenons date pour le vendredi 4 à 15h pour accueil et préparation des salles pour le lendemain.
  • Il est décidé de faire l’acquisition pour le rucher école d’un bungalow pour entreposer du matériel.

La séance est levée à midi.