Le mot du président : bonne année à vous, adhérents du GDSA 22, à vos abeilles et à vos proches

Le mot du Président de janvier 2019

Que 2019 soit au moins aussi bonne que 2018, cette année extra—ordinaire, où des records de récolte ont été battus dans certaines régions de notre beau pays.
Que 2019 soit l’année du rebond pour notre association avec un nouveau PSE ( Plan Sanitaire d’Elevage) tenant compte des changements importants de la Réglementation, PSE qui sera évalué en commission CRPV (Commission Régionale de la Pharmacie Vétérinaire) le 24 Janvier. (croisons les doigts). Ce dossier a demandé plus de 150 heures de travail !.
La formation de 9 TSA devrait nous permettre de répondre aux exigences incontournables du PSE et ainsi pouvoir continuer à vous fournir des médicaments.

La formation encore et toujours : une grande première en France, une méthode d’enseignement de l’apiculture a été élaborée par l’ITSAP ; avec à la clef la mise en place de stages pour prêcher et répandre la bonne parole. De retour d’un de ces stages de « formation de formateurs » de rucher-école (une semaine d’intense agitation cérébrale !) j’ai pu constater une fois de plus, combien il est indispensable de confier l’enseignement de l’apiculture à des bénévoles possesseurs de ruches, certes, (ce qui se passe dans la très grande majorité des ruchers-écoles, en France, puisqu’ aucune législation n’encadre cet enseignement), mais dotés d’une solide formation pédagogique, et de solides bases fondamentales de la biologie de l’abeille afin d’être crédibles dans leur enseignement.
Aucun autre cheptel, dans notre pays, n’est aussi peu structuré et laissé au bon vouloir de chacun. Ce qui est toléré par les Autorités pour l’Apiculture en France, ne pourrait s’envisager et ne serait pas supportable pour aucun autre cheptel.
Faudra t-il attendre que les associations de consommateurs, les associations militant pour le bien-être animal (L214) et autres… nous pointent en ligne de mire, pour que nous apiculteurs, réagissions ? Et pour que nos institutions cessent cet obscurantisme envers nos abeilles ?

Dans une démarche de respect de l’Abeille, le GDSA 22 évolue. Au rucher-école de la Ville Davy, à Quessoy, un enseignement de l’apiculture de type « prise en responsabilité » d’une colonie, (ex initiation) est dispensé par une équipe d’animateurs formés avec la nouvelle méthodologie développée par l’Institut National de l’Abeille (ITSAP). L’objectif est de transmettre les fondamentaux de la bonne gestion d’une colonie sur une saison complète, de la visite de printemps jusqu’à la mise en hivernage. Cette formation s’adresse aux personnes désireuses d’acquérir des ruches, et aux détenteurs de ruches rencontrant des difficultés dans le suivi de leurs colonies. Eviter les mortalités hivernales, comprendre les troubles de la colonie, responsabiliser individuellement et collectivement le détenteur de ruches, respecter la biologie de l’abeille, tel est notre engagement.

Le GDSA 22 s’implique également au niveau de GDS Bretagne afin d’ harmoniser l’ enseignement au niveau des 4 GDSA Bretons. L’objectif étant de rompre avec l’autolégitimation de certains ruchers-école prétendant former sans avoir le niveau de connaissance requis, et avec des formateurs ayant pour seule référence, celle de posséder des ruches.

Christian GUESPIN